3. Le statut « sui generis »

image_pdfimage_print

Le statut des candidats MG est un statut « sui generis ».  

Les droits sociaux couverts dans le statut « sui generis » sont :

  • le premier mois de salaire garanti en cas d’incapacité de travail,
  • l’allocation de mutuelle en cas de maladie (environ 65%),
  • les allocations d’invalidité (environ 45%),
  • les allocations familiales,
  • l’allocation de naissance,
  • le congé de maternité & paternité,
  • les congés de circonstances (déménagement du candidat MG : 1 jour ;  mariage du candidat MG : 2 jours ; décès : 1 à 3 jours suivant le degré de parenté).

Ne sont pas couverts, entre autres, dans le statut « sui generis » :

  • le chômage,
  • le double pécule de vacances,
  • le treizième mois,
  • la pension.

Le CCFFMG s’engage à garantir au candidat MG les droits sociaux liés au statut « sui generis ».  La couverture sociale relative à la maladie, à l’invalidité, aux absences, aux grossesses suit la législation en vigueur.

Les conventions définissant précisément la période du contrat du travail, le CCFFMG ne fait donc pas parvenir de formulaire « C4 » au terme de la formation.

Les conventions sont actualisées chaque année et ne sont valables que pour l’année en cours. Donc, pas de signature de conventions pour deux années consécutives.  Les candidats MG de deuxième et troisième année sont invités à préparer sur https://futurmg.be/fordoc  les conventions actualisées