MG2018. Accueillir un-e assistant-e en Médecine générale

A la mi-2018, vont sortir les futurs médecins qui ont fait des études en 7 ans (2011-2018) et ceux qui ont fait des études en 6 ans (2012-2018).  C’est ce que l’on appelle « la double cohorte ».  Le 1 octobre 2018, il devrait y avoir des demandes (toutes années confondues) pour 1200 stages en médecine générale au lieu de 600 l’année précédente.

Corollaire du passage des études en 6 ans, l’assistanat auprès d’un Maître de stage aura une durée de 3 ans (au lieu d’une durée de 2 ans actuellement dans la grande majorité des cas).  La «double cohorte » va donc exister pendant 3 ans, d’octobre 2018 au 30 septembre 2021.

La campagne « Médecine générale 2018 » est portée par des partenaires du CCFFMG : les 3 départements universitaires de médecine générale (UCL, ULB, ULiège), les organisations professionnelles (GBO, ABSyM).  Cette campagne a pour objectif de préparer pro-activement l’échéance de 2018 en mettant en place tout ce qui pourra faciliter l’accueil des médecins généralistes dès le 1 octobre 2018. Cette campagne vise aussi à lancer un appel aux médecins généralistes pour qu’ils se préparent à ce défi de la « double cohorte ».

Devenir Maître de stage. Le flyer

Quelles sont les motivations des Maîtres de stage¹ ?

53% veulent transmettre leur expérience
et leurs connaissances

37% souhaitent alléger la charge de travail

33% aiment partager et s’enrichir réciproquement

25% apprécient de pouvoir travailler en équipe

20% ont un intérêt pour la pédagogie

Quel est l’apport personnel pour le Maître de stage¹ ?

72% en retirent un partage positif et un échange

41% améliorent leurs propres conditions de travail

31% peuvent ainsi se remettre en question

30% en retirent du plaisir

12% ont l’occasion d’accroître
leurs connaissances scientifiques

1 Selon une enquête commanditée pour le compte du CCFFMG; menée par Frédéric Ketterer, sociologue, DUMG, ULg; réalisée entre le 15 juin et 15 juillet 2015; via questionnaire en ligne. Ont répondu 99 maîtres de stage sur 258 > 38,4%

Intéressant
financièrement ?

Un Maître de stage paie comme contribution au CCFFMG entre 1.639 € et 1.929 € selon le nombre d’années d’études et d’assistanat.

Cette contribution du Maître de stage équivaut donc à ± 90 € par jour.  Il suffit que l’assistant-e assure 4 à 5 consultations par jour pour couvrir la contribution du Maître de stage.

 

L’apport 
de l’assistant-e ?

Contractuellement, un-e assistant-e preste entre 38h et 48h de travail par semaine.  

Chaque candidat-e en Master de spécialisation est tenu de consacrer 10h par semaine pour des cours, des recherches, des séminaires, son TFE. Il-elle a droit à 20 jours ouvrables de congé par an et a l’obligation de prester un minimum de 120h par an de "gardes population".

 

La supervision 
du Maître de stage ?

L’assistant-e doit pouvoir entrer
en contact par GSM avec son Maître de stage.

Des moments réguliers de supervision et d’évaluation sont évidemment utiles et nécessaires.

En cas d’absence du Maître de stage (vacances, …), un Maître de stage suppléant doit prendre le relais.

 

Accueillir un assistant avec un autre Maître de stage ?

Oui, il est possible que deux Maîtres de stage s’associent pour accueillir un.e seul.e assistant-e.

 

Accueillir plusieurs assistants ?

Oui, c’est également possible si l’on a une pratique importante et les infrastructures pour le faire.

Quelles sont les conditions préalables pour accueillir un-e assistant-e ?

Pour obtenir votre reconnaissance comme Maître de stage, il faut satisfaire à plusieurs exigences :

  • être "affili-é-e" à une, deux ou trois universités
  • être agréé-e par la Santé Publique
  • avoir participé à 2 formations pédagogiques (initiale et standard)

Infos pour être agréé-e
par une des trois universités

Agrément par la santé publique

Toutes les formalités à rencontrer sont disponibles www.health.belgium.be/fr/maitre-de-stage-medecin-generaliste.

Astuce : Conservez une copie de votre dossier d’agrément. Cela peut être utile en cas de problème de transmission.

Formations pédagogiques initiales

En 2018, quatre séances sont programmées à Gembloux de 18h à 22h. Au choix : le 14 mars, le 18 avril, le 12 septembre, le 14 novembre 2018.  Inscription via les universités